SÉJOUR 2021

SEJOUR ANNUEL DU 12 AU 19 JUIN 2021 DANS LE HAUT LANGUEDOC.

UN SÉJOUR SPORTIF ET CONVIVIAL AU « PARADIS DES RANDONNEURS »

Cette année 2021, l’Association SCN-RANDO « L’Echappée-Occitane » a programmé un « séjour-escapade » parmi les grands sites de France du Haut Languedoc à St Clément  à proximité de SOMMIERES (30).

SAMEDI 12 JUIN 2021

Départ de Bioule à 7 h 30 à trois véhicules et 2 remorques contenant le nécessaire au séjour.

Le premier véhicule conduit par Antoine Machado était occupé par Maria Machado, Nadine LAVILLE et Francis PIALAT ;
Le second véhicule conduit par Jean-Paul PELLETIER était occupé par Christiane PETITDIDIER, Françoise LEMOINE et Françoise LE DANTEC.
Le troisième Véhicule conduit par Bernard VALETTE était occupé par Claire VALETTE, Lulu JOUANY et Jean-Louis POUZERGUES.

Le voyage de 320 kms s’est effectué sans incident et nous sommes arrivés au gite « cœur de soleil » à Saint Clément dans le Gard, petit village à 6 kms de Sommières, à 12 h 30 avec une température de 30°.

Accueillis par notre hôte Monsieur LEMOINE, dans leur Gîte de caractère « Coeur de Soleil », nous nous sommes installés dans nos chambres respectives.

Après nous être restaurés, nous avons visité la ville de Sommières et traversé son célèbre pont romain érigé sur le Vidourle.

Un des rares ponts habités d’Europe. Nous avons admiré son église romane et les vestiges de son château fort implanté depuis le 11ème siècle et qui connut de nombreux remaniements, liés aux guerres de religions.

Nous nous sommes ensuite « rafraichis » (l’eau était à une température de 30°) dans la piscine.

Puis nous avons partagé le poulet basquaise riz confectionné par Claire et accompagné de vin de coteaux du Quercy de Bessey de Boissy.

DIMANCHE 13 JUIN 2021

Nous sommes partis à 8 h à pied à partir du gite pour effectuer la boucle du « bois de Paris » de 11 kms avec une température de 39 °.

Cette randonnée nous a guidé à travers la garrigue, les vignes et vers une mystérieuse grotte.

Au retour, nous avons pris notre repas au gite.

L’après-midi, nous avons visité Villevieille avec un passage à la coopérative oléicole qui n’a pas pu nous accueillir pour la démonstration vue que la date d’ouverture était fixée au 1er juillet. Nous avons néanmoins découvert les produits élaborés à partir de l’huile d’olive et mis en vente.

Après une détente dans la piscine, nous avons dégusté les lasagnes confectionnées par Lulu ainsi que les pêches apportées par Jean Louis. Le rosé périgourdin de Francis était le bienvenu.

Maria a pris en main l’intendance de l’organisation des repas et a émis une réflexion très pertinente et pleine de bon sens : « ne pas quitter la table les mains vides ».

LUNDI 14 JUIN 2021

Partis à 7 h 30 pour éviter les grosses chaleurs, nous avons effectué le parcours de 7 kms du « Ravin des Arcs » à Saint Martin de Londres. C’est un chemin de randonnée magnifique mais très escarpé et très sportif avec un dénivelé très prononcé.

Une randonnée dans un site sauvage saisissant, une des plus belles de l’Hérault avec son décor minéral de canyon que les crues du LAMALOU ont lentement façonné depuis des siècles. Tout le groupe a participé et personne n’est resté au bord du chemin.

Ce parcours emblématique est très apprécié par les randonneurs montpellierains.

Nous avons pris le repas de midi au gite suivi d’un repos bien mérité et de jeux de société ainsi qu’un temps de relax à la piscine.

Nous avons ensuite partagé le repas du soir confectionné par Christiane et Jean-Paul avec en apéritif le vin de noix de Christiane ainsi que la délicieuse saucisse confite accompagnée d’une salade de haricots verts.

Au dessert : massepain et crème anglaise.

MARDI 15 JUIN 2021

Arrivée de Jean-Paul et Huguette CASTEL et visite groupée de la bambouseraie d’ANDUZE.

Ce jardin botanique d’exception dévoile plus de 1000 variétés de bambous, arbres et plantes remarquables, faisant de la Bambouseraie un jardin exotique unique en Europe et classé parmi les plus beaux jardins de France.

Le groupe a beaucoup apprécié la balade aérienne, sorte de trempoline géant au sein d’un parcours de filets culminant à plus de 8 mètres de hauteur au-dessus de la végétation.

Nous avons ensuite pique-niqué dans le parc des cordeliers à Anduze, porte des Cévennes et petite ville authentique avec de beaux monuments. Puis nous nous sommes rendus au centre d’Anduze sur la place couverte et admiré sa fameuse fontaine Pagode et la tour de l’horloge.

Nous avons ensuite visité le village médiéval de Vézénobres, véritable joyau architectural avec vue panoramique, capitale de la figue dont nous avons visité « la maison de la figue », rare village du Languedoc à apparaître perché.

Nous nous sommes ensuite détendus dans la piscine avec une eau toujours à 30° et nous avons partagé le repas confectionné par Maria et Antoine et composé de saucisse basque grillée et accompagnée par les délicieuses lentilles de Nadine. Les glaces du dessert ont été fort appréciées.

MERCREDI 16 JUIN 2021

Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
À bicyclette

Nous sommes partis de la gare de Thoiras pour effectuer un parcours en vélorail de 6,2 kilomètres aller et retour.

Les vélorails sont équipés de 2 places pédaleurs avec système de freinage à l’avant, et de 2 places assises à l’arrière.

Ce Véhicule original n’avance que par l’entrain mis à pédaler et permet d’apprécier en toute tranquillité le paysage cévenol.

Francis a participé activement avec son énergie herculéenne au déplacement et au retournement des vélorails.

L’après-midi, nous avons visité Sauve et la mer des Rochers. Bâti au pied de la Mer des Rochers, un chaos de karst à tourelles ruiniforme.

Sauve trône sur les bords de Vidourle que son pittoresque Pont Vieux enjambe avec ses arches en pierre.

Fondé au XIe siècle, le village médiéval de Sauve est un dédale de ruelles étroites, escaliers, passages voutés et de belles maisons aux façades gothiques du XIVe au XVIIIe siècles.

Une des curiosités de ce village médiéval est la Fontaine de Sauve.

Nous avons terminé l’après-midi à la piscine et dégusté le repas confectionné par les deux « Françoises » composé d’une délicieuse « carbonade flamande » accompagnée de pates et une tarte aux abricots au dessert.

JEUDI 17 JUIN 2021

Dès potron-minet, nous nous sommes dirigés à 7 H 30 vers le Pic St Loup à partir de Cazevieille dans l’Hérault.

Nous avons formé trois groupes :

Huguette, Lulu et Claire qui ont visité le village de Saint Martin de Londres, très joli village médiéval.

Jean-Paul Pelletier, Christiane et les deux Françoises qui ont été victimes d’un détournement programmé par le GPS et qui n’ont pu débuter l’ascension du pic st Loup qu’à 10H. Ils ont gravi 5 kilomètres.

Nadine, Maria, Jean-Paul Castel, Bernard, Antoine, Jean-Louis, Francis qui ont réalisé l’ascension et le tour du pic St Loup(638m) et (364 mètres de dénivelé et 12 kilomètres).

C’est un parcours assez sportif car le chemin est escarpé et rocheux et les montées sont fortes. La vue au sommet en vaut la peine : C’est magnifique !!!!! On peut admirer la mer d’un côté et l’intérieur des terres de l’autre avec en face le massif de l’HORTUS. Néanmoins la poursuite de la randonnée par le tour du massif du Pic-St Loup avec une succession de dénivelés s’est avérée exténuante pour l’équipe des 7 randonneurs qui avait épuisé leur réserve d’eau.

Nous avons déjeuné sur le parking du Pic St Loup.

Nous avons ensuite visité la grotte des Demoiselles à 15 h 30.

Située sur les hauteurs de Saint-Bauzille-de-Putois, la Grotte des Demoiselles abonde d’une multitude de stalagmites et de stalactites gigantesques mais également de coulées de calcites, de colonnes et de draperies translucides. Fascinante en de nombreux points et admirée par les spéléologues du monde entier, la grotte est considérée comme une cathédrale souterraine.

Également nommée La Grotte aux Fées, c’est dans l’une des plus grandes salles de la grotte profonde de 50 mètres, longue de 120 mètres et large de 50 mètres que vous découvrirez la concrétion spectaculaire nommée La vierge et l’enfant étant donné sa forme.

Autrefois appelée Balma de las Domaisèlas en occitan, nom francisé en grotte aux Fées, son nom actuel de grotte des Demoiselles reste attaché à une légende locale.

Un berger à la recherche d’un agneau égaré se serait aventuré dans l’aven qui en marque l’entrée pour récupérer son bien. Entendant l’agneau sans pouvoir le voir, il s’est enfoncé plus avant, jusqu’à déboucher dans ce qui est baptisé aujourd’hui la Cathédrale. N’étant éclairé que par une simple torche, il glissa et chuta au fond de la salle (60 m de chute) Sonné par le choc, il aperçut, avant de s’évanouir, un groupe de jeunes demoiselles, dansant et chantant autour de lui. À son réveil, il était de retour en surface avec son agneau.

De retour au gite, nous avons dégusté le savoureux foie gras arrosé de champagne et les cuisses de canard confectionnées par Nadine et accompagnés par les haricots verts fournis par Maria.

Au dessert, nous avons bien apprécié le flan à la noix de coco.

VENDREDI 18 JUIN 2021

Nous avons effectué le parcours des gorges du Gardon à partir de Collias pour un aller et retour de 10 kilomètres le long du Gardon.

Ces gorges très sauvages sont une merveille et recèlent des richesses naturelles de la flore et de la faune. Le Gardon est une rivière tempétueuse que les romains ont voulu franchir en construisant l’illustre Pont du Gard. Ses eaux se sont frayées un passage à travers les falaises calcaires façonnant un canyon d’une vingtaine de kilomètres

Nous avons déjeuné au restaurant le « Tracteur »

à Argilliers qui nous a concocté un menu gastronomique composé d’une soupe de melon au jambon du pays, d’un filet de merlu accompagné d’un risotto de céleri et de glaces maison le tout arrosé d’un vin rosé gris du terroir de Collias.

Nous avons visité ensuite la cave de Saint Clément où nous avons pu goûter les vins du pays de Sommières et effectuer des achats pour alimenter nos caves.

 

Nous avons ensuite dégusté les fameuses pizzas fournies par Huguette et Jean-Paul.

SAMEDI 19 JUIN 2021

Nous avons plié nos bagages avant 10 heures (remise des clés) et après avoir fait le marché de Sommières;nous avons pris avec nostalgie le chemin du retour entrecoupé d’une .

Pause déjeuner à l’aire de repos du Larzac.

 

En conclusion, ce séjour s’est bien déroulé. La météo, le lieu d’hébergement et la beauté de cette région ont contribué au bien-être de ce séjour. Mais, il faut préciser que chacun des participants a contribué par son dynamisme, ses qualités humaines et sociables, sa bonne humeur à la réussite de cette aventure.